Nord-Kivu : Le maire de Goma a-t-il réellement spolié le marché de Kituku

Nord-Kivu : Le maire de Goma a-t-il réellement spolié le marché de Kituku

Le maire de Goma, le Commissaire Supérieur Principal, François Kabeya Makosa apporte de l’ éclairage au sujet du dossier de spoliation de la parcelle SU :18050 sise au quartier Kyeshero en commune de Goma abritant le marché de Kituku dont il est faussement accusé par Mumbere Bwanapua du mouvement national congolais M.N.C. et Me Jimmy Nzialy Lumangabo de la génération positive-RDC, signataires d’une déclaration dénonçant à tort la tentative de spoliation du marché de Kituku et organisateurs de la manifestation qui s’en est suivie en date du 23 Juin 2022, a-t-on appris des sources sûres.

L’autorité urbaine se frotte les mains sur cette affaire d’autant plus qu’elle n’est ni de loin ni de près impliquée dans cette tentative de spoliation d’une place publique tel que mentionne la fameuse déclaration.

Et en guise d’éclairage, le maire de Goma met à la disposition d’analystes et de l’opinion, le rapport technique no 2.483.1/11/B.P.F-BDOC/AFF.F/GOM/2022 relatif à la parcelle SU : 18050 sise au quartier Kyeshero en commune de Goma, adressé au chef de Division du Cadastre et du conservateur des titres immobiliers de Goma, que vous pouvez lire sur la page de la cellule de communication de la mairie de Goma.

Les résultats de la descente sur le terrain effectuée en date du 05 Mai 2022 avec soubassement d’ordre de mission no 11/2.483.1/AFF.F/C.T.I/C.D.C/G-NK/2022 , en présence de toutes les parties concernées à savoir la délégation de la mairie de Goma pour le compte du marché Kituku, sur la dite concession, les services techniques du cadastre et du conservateur des titres immobiliers, après identification sur le terrain et sur la planche cadastrale de la commune de Goma, il en était ressorti que ladite parcelle SU :18050 couverte par un certificat d’enregistrement no volume NG30 folio 107 établi à Goma en date du 03 Juillet 2007 en faveur du marché public de Kituku, pour le compte de la mairie de Goma ; couvre une superficie totale de 02 Hectares 54 Ares 45 Centiares 51 Centième.

Contrairement à la superficie mentionnée sur le procès-verbal du mesurage et bornage no 8553 dressé en date du 18 Août 2006, soit 02 Hectares 46 Ares 77 Centiares 00 Centième. D’où, une différence de 07 Ares 68 Centiares 51 Centième. Au vu de cette différence, l’équipe technique ayant mené l’expertise, avait proposé le remplacement du certificat d’enregistrement du marché Kituku afin de rectifier la superficie et de conformer l’occupation sur le terrain vu l’inexactitude du croquis.

Au vu des données exactes de la superficie calculée ric-rac par une équipe technique ad hoc de la division provinciale du cadastre et du conservateur des titres immobiliers de Goma, que le maire de Goma, à travers sa lettre no 3072/328/D 922.1/M-G/2022 du 20 Juin 2022 adressée au conservateur des titres immobiliers, avait demandé toutes affaires cessantes, d’établir un nouveau certificat du Marché de Kituku, « afin de se conformer aux réalités du récent croquis qui protégerait ce patrimoine de l’état ».
Cette superficie prélevée avec exactitude parcimonieuse par l’équipe technique ad hoc, est confirmée par Serges Bahati Banyanga, un natif de Kyeshero, l’un des ceux qui avaient dans le temps, concédé le terrain à l’état en faveur dudit marché, à travers sa déclaration faite au média le jour de la marche de contestation organisée par le mouvement national congolais M.N.C. et la génération positive-RDC au marché de Kituku.

Le rapport technique no 2.483.1/11/B.P.F-BDOC/AFF.F/GOM/2022 relatif à la parcelle SU : 18050 sise au quartier Kyeshero en commune de Goma et les propos du témoin de fait, Serges Bahati Banyanga, innocente l’autorité urbaine de cette tentative de spoliation du marché de Kituku, dont elle est faussement accusée par les signataires de la déclaration, copie réservée à l’Agence Congolaise de Presse ACP, signée par Mumbere Bwanapua et Me Jimmy Nzialy Lumangabo.

Ainsi donc, continuer de salir gratuitement l’image du maire de Goma et de Serges Banyanga, (autochtone de Kyeshero et membre de la famille qui céda la parcelle du Marché Kituku à l’état Congolais ), par rapport à cette soi-disant spoliation du marché de Kituku, serait crier haro sur le baudet.

Partager

À propos de l’auteur

Pana radio administrator

Nous sommes les TCR (Techniciens Chargés de Reportage) d’Afrique Francophone certifiés par rfi pour la bourse Claude VERLON et Ghislaine DUPONT 2020-2021 (8e édition).

Laisser un commentaire