Goma: Crise humanitaire dans le Rutshuru suite au M23,… Que fait le CICR ?

Goma: Crise humanitaire dans le Rutshuru suite au M23,… Que fait le CICR ?

13’500 déplacés et retournés victimes de la crise humanitaire causée par les terroristes du M23 dans le Rutshuru, ont bénéficié de 265 tonnes des vivres et biens essentiels, la semaine du 10 au 16 Juillet 2022.

Cette assistance humanitaire a été apportée par les équipes du comité international de la croix “CICR” en action sur terrain avec la croix rouge RDC, dans plusieurs villages de Rutshuru où la population a trouvé refuge.

Pour autant, le CICR rapporte avoir débuté une nouvelle campagne d’enregistrement des familles déplacées dont les effectifs avoisinent plus ou moins 40 milles personnes.

Cet enregistrement se poursuit dans les villages de Rumamgabo, Katale, Bushenge, Buvunga et Rugari, dans le Nord-est du territoire de Rutshuru.

Les enfants face aux Conflits dans l’Est, entre calvaire et vulnérabilité…

Non seulement dans le Rutshuru, les enfants évoluant dans la partie Est de la RDC, sont le plus touchés par les affres des conflits armés quasi permanents et cycliques.

Des centaines, sinon des milliers d’entre eux, sont tués pour les uns, violentés pour les autres et/ou enrôlés de force dans les groupes rebelles pour les autres encore.

En outre, une autre franche d’enfants se retrouvent le plus souvent séparés brusquement de leurs parents et/ou proches, lors de la débandade des populations civiles fouillant les atrocités rebelles dans cette Est déchirée par les conflits armés multidimensionnels.

Pour tenter d’atténuer les chocs qui émanent de ces situations hors confort, quelques humanitaires dont le CICR s’impliquent couramment dans cette question.

Pas plus tard que les 6, 7 et 8 juillet 2022, CICR, en collaboration avec la Croix-Rouge de la RDC, a dû faciliter
<< La réunification de 83 enfants âgés de 5 à 19 ans avec leurs proches. Ils avaient été séparés par les conflits armés et les violences dans le sud-est de la RDC…>>.

Dans cette même option, le CICR annonçait il y a peu, avoir implanté des cabines téléphoniques dans les territoires de Rutshuru et du Nyiragongo, pour permettre aux égarés d’entrer en contact leurs pairs.

John TSONGO THAVUGHA/ Goma-RDC

Partager

À propos de l’auteur

Pana radio administrator

Nous sommes les TCR (Techniciens Chargés de Reportage) d’Afrique Francophone certifiés par rfi pour la bourse Claude VERLON et Ghislaine DUPONT 2020-2021 (8e édition).

Laisser un commentaire