Archives de catégorie Podcast

Ndjamena : Le métier de couture fait vivre Samuel

Au Tchad de plus en plus des jeunes pratiquent des petits métiers pour gagner leur vie, ils font preuve de courage et pratiquent leurs métiers avec passion malgré les difficultés. Ainsi SAMUEL s’est essayé à divers activités avant d’opter finalement pour la couture ; suivez son histoire dans ce reportage de DJEKORNOM Dieudonné :


 

Goma : Des nombreuses familles vivent de la fabrications des braseros.

A Goma en R.D.C, les nombreuses coupures d’électricité poussent les habitants à se servir des braseros, ces braseros permettent de faire la cuisine sur la braise, mais sont aussi utiliser comme chauffage. Avec de l’argile, du ciment et des tôles recyclés, les familles s’entredent pour fabriquer eux-mêmes les braseros, un reportage d’Oredy Musanda :


 

Abidjan: Des cireurs des chaussures à la gare pour tenter de gagner leur vie.

A Abidjan au Cote d’Ivoire aux heures de pointes, l’arrivée de la population vers les gares attire des nombreux travailleurs qui offrent leurs services. Parmi ceux qui interviennent tôt le matin son les cireurs des chaussures, un reportage de THIERRY YAO :


 

Sénégal : la présence des femmes mécaniciennes; une preuve qu’elles sont capables de tout.

Autre fois au SENEGAL,  les professions que les femmes pouvaient exercés étaient dicter par la société, d’autres secteurs d’activités étaient réserver à la gente masculine, le métier de mécanicien de rue en faisait partie. Mais aujourd’hui dans les rues bas lieux Dakaroises on constate  la présence des femmes mécaniciennes qui démontrent que ce métier n’est pas et ne dois être un métier réserver aux hommes, même si elles sont encore stigmatiser, elles arrivent peu à peu à se faire accepter. Un reportage de MAMADOU THIAM NDOY :


 

Bénin : la collecte des matériaux, un petit métier de rue qui fait vivre certaines familles à Parakou.

A Parakou au BENIN, des nombreux habitants s’en donnent à de petits métiers de rue pour gagner leur vie. Certains ressortissants de la sous-région se sont spécialisé dans les activités moins pratiqué par les béninois. C’est le cas d’un nigérien qui assure au quotidien la collecte des matériaux, il passe de maison en maison et inspecte les dépotoirs d’ordures à la recherche de toutes formes de métaux. Il transporte leur butins en charrette jusqu’au point de vente où ils sont payés aux poids. A quoi ressemble leur quotidien ? Un reportage d’Aubede DETHINO depuis le BENIN :


 

Les casseurs des pierres

Il n’y pas des machines industrielles pour fabriquer des graviers à NKONGSAMBA au Cameroun, de plus en plus des maisons sortent de la terre. LOAN à rencontrer des casseurs de pierres. Découvrez ce reportage.

Le lavage des véhicules clandestins dans la rue.

Ils font partie du décor Dakarois, ces laveurs de véhicules visibles un peu partout dans la capitale
sénégalaise. Munis d’un morceau de tissu, d’éponge, de savons et de seaux d’eau, ils exercent un
métier en plein essor à cause de l’exode rural et de la croissance exponentielle des véhicules
automobiles. Dans l’univers de ces jeunes débrouillards, c’est un reportage de Maimouna DIOP.

MAIMOUNA DIOP est parmi les 10 Techniciens Chargés de Reportage de la bourse Claude VERLON et Ghislaine DUPONT de Rfi édition 8.

Couturiers ambulants

La couture est un plaisir, mais ça peut être aussi un métier.  Une activité qui est devenue courante dans les rues de Douala au Cameroun, avec leurs veuilles machines à coudres portées sur l’épaule, les couturiers ambulant passent dans les quartiers pour proposer leur services, ils font claquer leurs ciseaux pour signaler leur passage. Un reportage de MAHAMAT HASSANE :

A noté que MAHAMAT HASSANE est la technicienne qui a remporté le concours de la Bourse Claude VERLONT et Ghislaine DUPONT avec ce reportage.

Lire la suite

1: Pouvez-vous devenir millionnaire et aller au Ciel ?

Psaume 119 : 130 nous dit : « La révélation de tes paroles éclaire. Elle donne l’intelligence aux simples ». Lorsque les simples sont éclairés ils deviennent puissants de façon quasi-automatique. Puisse ce livre éclairer ceux qui sont assis dans les ténèbres de la pauvreté. C’est ma prière pour vous lecteur de ce livre. Qu’il vous soit accordé la même grâce. Celle que Dieu me fit en me tirant de rien aux millions en un temps record.
Ricardo Kaniama